PolymécanicienBrochure descriptive

Le polymécanicien fabrique des pièces, des outils et des dispositifs servant à la production et assemble des appareils, des machines ou des installations. Il choisit les outils d’usinage, organise la chaîne de production, programme les machines à commande numérique et contrôle la qualité des pièces produites.

Il participe aux mises en service et effectue des travaux d’entretien. En collaboration avec d’autres professionnels, il traite des commandes et des projets, développe des solutions de construction, crée des documents techniques, ou construit des prototypes et en effectue les essais.

Vidéo (Zoom sur le métier de polymécanicien/polymécanicienne)

Descriptif métier

Le secteur industriel des machines, des équipements électriques et des métaux est l’un des plus importants de Suisse.

Le polymécanicien peut donc se spécialiser sur des machines de pointe dans divers secteurs : horlogerie, médical, chimie, alimentaire, centrales électriques, et bien d’autres. Il est amené à se perfectionner continuellement pour suivre l’évolution technologique en termes de programmation et de commande numérique. Après quelques années de pratique, il peut devenir chef de secteur, d’équipe, de département et même directeur.

La formation de polymécanicien permet d’envisager les perfectionnements suivants :

  • Maturité professionnelle « Technique, architecture et sciences de la vie »
  • Brevet fédéral d’expert en production
  • Brevet fédéral d’agent de maintenance ou de processus
  • Diplôme fédéral de maître de l’industrie
  • Diplôme fédéral de dirigeant de maintenance
  • Diplôme fédéral en facility management
  • Diplôme de technicien ES
  • Ingénieur HES (Bachelor of Science)
  • Raccordement possible aux EPF et Universités

Descriptif formation

La formation a lieu au CPNV, sur le site de Sainte-Croix.

Elle dure quatre années (dont un stage en entreprise d’une année) pour la voie CFC (certificat fédéral de capacité) et pour la voie MPT (maturité professionnelle « Technique, architecture et sciences de la vie ») intégrée. Les meilleurs apprentis peuvent voir leur formation réduite à trois ans.

Les titres obtenus sont les suivants:

  • CFC (certificat fédéral de capacité) de polymécanicien
  • Maturité professionnelle « Technique, architecture et sciences de la vie » si la formation correspondante a été suivie

La formation de polymécanicien peut s’effectuer selon différents itinéraires:

  • Voie CFC (certificat fédéral de capacité) 

Il s’agit de la formation «classique» qui permet d’obtenir le CFC de polymécanicien.

  • Voie MP (Maturité professionnelle « Technique, architecture et sciences de la vie ») 

En plus du cursus CFC, les apprenants suivent des cours conduisant à l’obtention d’une MPT, titre fédéral qui permet d’entrer dans une Haute Ecole Spécialisée (HES).

  • Voie FPA (formation professionnelle accélérée) 

Réservée aux possesseurs d’un titre gymnasial (éventuellement d’un CFC avec Maturité professionnelle), cette voie permet d’obtenir le CFC de polymécanicien en deux ans et garantit l’accès à une HES.

Les conditions d’admission sont les suivantes:

  • Etre libéré de l’école obligatoire
  • Soumettre un dossier personnel
  • Si le nombre de candidats est supérieur au nombre de places disponibles, un concours d’admission est organisé
  • Tous les candidats sont invités à participer à un entretien personnel
Disciplines enseignées Nb périodes
Mathématiques 140
Informatique 80
Techniques de travail et d’apprentissage 20
Physique 160
Anglais technique 160
Technique des matériaux et d’usinage 280
Technique de dessin et des machines 280
Électrotechnique et technique de commande 160
Projets interdisciplinaires 160
Culture générale 480
Sport 240
Total 2160
Modules de pratique 4400