Technicien ES en systèmes industrielsBrochure descriptive

La formation continue de technicien en école supérieure (ES) en systèmes industriels permet au titulaire d’un CFC d’automaticien ou d’un métier apparenté d’élargir ses compétences professionnelles et de se familiariser avec différentes techniques d’automation (pneumatique, électronique, électrique et informatique) appliquées dans les divers processus industriels. Elle constitue également un approfondissement de ses connaissances techniques, économiques, de communication, de gestion des projets d’entreprise.

Le diplôme de technicien ES en systèmes industriels est un titre fédéral reconnu en Europe (Ingénieur Eurêta).

Descriptif métier

Les débouchés de cette formation sont nombreux et variés. Le technicien en systèmes industriels joue souvent le rôle d’intermédiaire entre le bureau de conception (ingénierie) et l’application. Il occupe une place de choix dans le développement des automatismes (programmation), la réalisation des documents de fabrication, la mise au point des prototypes. Il peut être appelé à voyager pour réaliser la mise en service de machines de production et ainsi représenter son entreprise et la Suisse à l’étranger. Les entreprises sont donc à la recherche de tels professionnels.

Les possibilités de perfectionnement d’un technicien ES en systèmes industriels sont les suivantes:

  • Etudes d’ingénieur HES en microtechnique, systèmes industriels, génie électrique
  • Etudes d’ingénieur EPF en énergétique
  • Cours suivis dans le cadre d’une formation continue

Descriptif formation

La formation a lieu au CPNV, sur le site d’Yverdon-les-Bains

Elle est répartie sur deux ans et découpée en deux semestres d’une durée de 18 semaines et un semestre de 30 semaines. Un travail de diplôme de 6 semaines permet de finaliser les études.

Le titre obtenu est un diplôme fédéral de technicien ES en systèmes industriels.

Cette formation s’adresse aux personnes qui ont obtenu:

  • Un certificat fédéral de capacité (CFC) d’automaticien-ne
  • Ou d’un métier apparenté tel que :
    • Polymécanicien-ne CFC (mécanicien-ne de machines)
    • Mécatronicien-ne d’automobiles CFC
    • Dessinateur/trice constructeur/rice industriel CFC
    • Installateur/trice-électricien-ne CFC
    • Constructeur/trice d’appareils ou d’équipements
    • Mécanicien-ne de production CFC
    • Dessinateur/trice CFC
    • Télématicien-ne CFC
    • Informaticien-ne CFC
    • Électronicien-ne CFC
    • Laborant-ine en physique
    • Laborant-ine CFC orientations chimie et biologie
    • Technologue en production chimique et pharmaceutique CFC.

L’admission a lieu sur la base:

  • D’un dossier personnel contenant curriculum vitae, copie du CFC ou titre équivalent, bulletin de notes, certificats de travail ainsi qu’une lettre de motivation
  • D’un entretien personnel
  • Pour les personnes possédant un diplôme d’une autre formation, d’une procédure d’admission permettant de déterminer leurs connaissances de base
  • D’un concours d’admission si le nombre de candidats dépasse la capacité d’accueil du CPNV.

Les branches pratiques enseignées sont les suivantes:

  • Etude et conception d’automatismes
  • Utilisation de logiciels de CAO
  • Utilisation de logiciels de programmation
  • Schématique électrique, dessins mécaniques d’automate programmable industriel
  • Robotique
  • Système d’axe (motion)
  • Bus et réseaux de communication industrielle
  • Interface homme-machine (IHM)
  • Travaux de semestre

Les branches théoriques enseignées sont les suivantes:

  • Informatique
  • Langues (français, anglais)
  • Communication
  • Eléments de technologie
  • Physique, mathématiques
  • Economie, gestion de projets d’entreprise
  • Electrotechnique
  • Electronique: de puissance, analogique, numérique
  • Construction CAO
  • Automatismes