Technicien ES en génie mécaniqueBrochure descriptive

Les techniciens diplômés ES en Génie mécanique assurent le lien entre les ingénieurs et le personnel technique. Toujours en étroite collaboration avec les clients, la recherche, la production, la vente et le marketing, ils développent des machines ou des composants et construisent des prototypes pour en vérifier le bon fonctionnement. Dans le cadre du développement, ils répondent aux désirs des clients et appliquent les nouvelles technologies, en développant des produits réalisables à l’échelle industrielle ainsi que de nouveaux processus. Pour ce faire, ils prennent en considération non seulement les aspects techniques, mais également les questions qui ont trait à la sécurité, à l’environnement et à l’utilisation des produits.

Les produits et processus nouveaux ou améliorés sont la plupart du temps réalisés à l’écran. Les techniciens diplômés ES en Génie mécanique développent des solutions optimisées à l’aide d’outils modernes de construction, de calcul et de simulation, assistés par ordinateur. Dans le cadre de la construction, ils calculent et dimensionnent les composants en fonction des contraintes. Ils tiennent compte des possibilités de fabrication et des exigences au niveau de l’utilisation et de l’entretien.

Descriptif métier

Le technicien en génie mécanique peut accéder à des postes à responsabilités dans l’industrie, les sociétés de services, l’administration publique. Il peut aussi bien travailler comme responsable du secteur socio-professionnel qu’être chef d’un laboratoire d’essais et de tests ou cadre responsable de la réalisation d’un système de management pour une PME.

Les possibilités de perfectionnement d’un technicien ES en génie mécanique sont les suivantes:

  • Etudes d’ingénieur HES et EPF
  • Etudes post-diplôme en gestion d’entreprise EPD-ES
  • Cours suivis dans le cadre d’une formation continue, dans les domaines de la qualité, du management, dans les secteurs industriels ou administratifs pour lesquels le technicien travaille.

Descriptif formation

La formation a lieu au CPNV, sur le site de Sainte-Croix.

Elle dure deux ans à plein temps y compris un stage en entreprise de 11 semaines. Ce qui correspond à un peu plus de 3600 heures de formation, y compris les études autonomes.

Le titre obtenu est un diplôme fédéral de technicien ou technicienne ES en génie mécanique. Il s’agit d’un titre fédéral reconnu en Europe (ingénieur EurEta).

Vidéo

Cette formation s’adresse aux personnes qui ont obtenu un certificat fédéral de capacité (CFC) de polymécanicien, mécatronicien d’automobiles, automaticien, constructeur d’appareils industriels, mécanicien de production, dessinateur-constructeur industriel, laborant en physique, agent technique des matières synthétiques, modeleur technique ou d’un métier apparenté

L’admission a lieu sur la base :

D’un dossier personnel contenant curriculum vitae, copie du CFC ou titre équivalent, bulletin de notes, certificats de travail ainsi qu’une lettre de motivation;

D’un entretien personnel comportant un test d’aptitude (afin de cibler, le cas échéant, les perfectionnements à effectuer avant le début de la formation);

D’un concours d’admission si le nombre de candidats dépasse la capacité d’accueil du CPNV.

Les études en école supérieure (ES) permettent d’acquérir et de développer des compétences sociales, de communication et de gestion, ainsi que des compétences en direction d’entreprise. Elles forment à l’analyse et la résolution de problèmes. Elles favorisent et stimulent le développement personnel.

Le Centre professionnel du Nord vaudois propose une formation spécialisée sous forme modulaire constituée de :

  • Travaux individuels et de groupe sur l’organisation du travail, la gestion industrielle, la mise en place de systèmes de management, l’automatisation de la production, la conception et la fabrication de produits au moyen de techniques actuelles telles que CAO, FAO, GPAO
  • Analyse et optimisation des usinages
  • Etude et construction de posages et d’outillages (par exemple : moules pour l’injection de polymères)
  • Mise en oeuvre de machines à commande numérique
  • Design industriel
  • Techniques de numérisation en 3 dimensions et fabrication additive.

Plan de la formation modulaire